7 mars 2019 à 20h30 - Cinémathèque

BOULE DE SUIF

CINÉ-CONCERT (PYSHKA) DE MIKHAIL ROMM
1934. URSS. 80 min. N&B. Muet. DCP. Intertitres russes sous-titrés en français.

Copie issue des collections de la Cinémathèque de Toulouse.

Un des tout derniers films soviétiques muets. Une adaptation de la nouvelle de Maupassant qui donnera, transposée dans l’Ouest américain quelques années plus tard, La Chevauchée fantastique de John Ford. Le même principe de huis clos dans une diligence pour révéler et réveiller la lâche cruauté d’un panel de notables. Le premier film de Mikhail Romm, plus connu pour son Lénine en octobre et mentor d’un certain Andrei Tarkovski.

GRÉGORY DALTIN Accordéon
DENIS BADAULT Piano

 

Fonds russe à la Cinémathèque de Toulouse

Si tout le cinéma intéresse la Cinémathèque de Toulouse, celle-ci a su, depuis les origines, développer des pôles d’excellence tous particuliers dont le cinéma russe et soviétique fait partie. Depuis 1965, en effet, la Cinémathèque a noué des relations d’amitié et de confiance avec quelques-unes des plus grandes archives au monde comme le Gosfilmofond à Moscou. Ces liens privilégiés entre les deux cinémathèques ont permis de nombreux échanges de copies.
Le fonds de cinéma russe et soviétique conservé à Toulouse, un des plus importants à l’ouest de Moscou, couvre l’ensemble du XXe siècle, de la fin du cinéma d’époque tsariste aux années 1970. Riche d’environ 500 titres, il s’est élargi ces dernières décennies aux cinématographies d’Europe centrale, en particulier la Bulgarie, la Pologne et la Hongrie.